22 février 2024

Un citoyen canado-haïtien risque jusqu’à 5 ans de prison et une caution de 50 000 dollars pour fausse accusation et menace d’assassinat

4 min read

Selon la loi canadienne, Morvan Jhon Colem pourrait être condamné à une peine maximale de cinq ans d’emprisonnement et à une caution de 50 000 dollars pour avoir faussement accusé Pierre Bronson, également connu sous le nom de Ti Chapo, militant du parti politique PITIT DESALIN, et avoir proféré des menaces d’assassinat à son encontre.

Morvan Jhon Colem, un citoyen haïtien détenant également la citoyenneté canadienne, aurait demandé à des policiers ainsi qu’au gang G9 d’assassiner Pierre Bronson pour la simple raison que ce dernier avait signalé la page Facebook de Morvan Jhon Colem. Ces allégations ont suscité l’indignation d’un groupe de citoyens haïtiens résidant au Canada, qui ont décidé de porter plainte devant la justice canadienne contre Morvan Jhon Colem pour menace d’assassinat.

Morvan Jhon Colem, qui est également un influenceur sur les réseaux Facebook, fait face à de graves accusations selon la loi canadienne.

Cependant, certains s’interrogent sur la réaction du Canada dans cette affaire. Pourquoi les autorités canadiennes n’ont-elles pas réagi immédiatement ? Est-ce que l’ambassadeur du Canada en Haïti, Sébastien Carrière, aurait omis de partager cette information avec le ministère de l’Intérieur canadien afin de prendre les mesures nécessaires à l’encontre de Morvan Jhon Colem ?

Il est important de rappeler que le Canada accorde une grande importance à la protection de ses citoyens et au respect de la loi. Les autorités canadiennes mènent régulièrement des enquêtes approfondies sur de tels cas et prennent les mesures appropriées pour garantir la sécurité de toutes les personnes impliquées. Toutefois, il est également crucial de reconnaître que chaque affaire est traitée individuellement, en fonction de ses circonstances spécifiques, ce qui peut influencer les délais de réaction des autorités.

Il est primordial de laisser le système judiciaire canadien suivre son cours et de faire confiance aux autorités compétentes pour évaluer les preuves, entendre les témoignages et prendre les décisions appropriées. Dans le cas présent, il est prévu que Morvan Jhon Colem fasse l’objet d’une enquête rigoureuse et que la justice canadienne agisse en conséquence, conformément à la loi.

Il convient également de souligner que le Canada a déjà traité avec succès de nombreux cas similaires, ce qui témoigne de son engagement envers la justice et la sécurité de ses citoyens. En tant que nation qui valorise les droits de l’homme et l’État de droit, le Canada continuera de veiller à ce que tous les individus soient traités équitablement devant la loi, indépendamment de leur statut ou de leur origine ethnique.

Il est essentiel de laisser les autorités compétentes faire leur travail et de respecter le processus judiciaire en cours. Les Canadiens peuvent être assurés que la justice sera rendue dans cette affaire, conformément aux principes fondamentaux qui guident le
système judiciaire canadien. La sécurité et le bien-être de tous les citoyens demeurent une priorité absolue pour le Canada, et toute menace ou acte criminel sera traité avec la rigueur et la fermeté nécessaires.

Il est important de souligner que la coopération entre les autorités canadiennes et haïtiennes est essentielle dans des cas comme celui-ci. Les échanges d’informations et la collaboration entre les deux pays peuvent faciliter le processus d’enquête et de poursuite judiciaire.

Dans l’attente des développements de cette affaire, il est primordial de faire preuve de patience et de confiance envers le système judiciaire canadien. Les résultats de l’enquête permettront de déterminer la vérité et d’apporter une réponse appropriée à cette situation.

Le Canada demeure résolu à préserver l’intégrité de son système juridique et à assurer la sécurité de ses citoyens. Tout individu accusé de crimes similaires à ceux reprochés à Morvan Jhon Colem sera traité avec la même rigueur et sera tenu responsable de ses actes, conformément à la loi en vigueur.

Cette affaire met en évidence l’engagement du Canada à défendre la justice et les droits de ses citoyens. Les autorités compétentes travaillent diligemment pour faire la lumière sur les allégations et prendre les mesures appropriées. Le système judiciaire canadien garantira un traitement équitable et une réponse juste à ce cas, tout en rappelant que chaque personne est présumée innocente jusqu’à preuve du contraire.

Laisser un commentaire

Copyright © Haiti Premier/ Port-au-Prince.Haiti ( Contact: haitipremier6@gmail.com ) All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Translate »