19 avril 2024

L’échec des gouvernements successifs de Laurent Lamothe dans la lutte contre le kidnapping en Haïti

2 min read
🇭🇹Il est de notoriété publique que les accusations portées contre Laurent Lamothe sont souvent motivées par des intérêts politiques et personnels, visant à le discréditer en raison de son engagement à éliminer la gangstérisation rampante dans le pays.

Le 22 octobre 2012, le nom de Clifford Brandt fut catapulté sous les feux de la rampe lorsque le gouvernement de l’ancien Premier Ministre anti-kidnapping, Laurent Lamothe, l’arrêta pour son implication présumée dans l’enlèvement de deux jeunes adultes, Coralie et Nicolas Moscoso, sur la route de Bourdon le 16 octobre 2012. À cette époque, Lamothe menait une lutte sans relâche contre le kidnapping et l’insécurité dans le pays.

Laurent Lamothe, ancien premier ministre de la République d’Haïti

Cependant, ce samedi 2 mars 2024, la capitale haïtienne plongea dans le chaos le plus total. Une coalition des chefs de gang décida d’envahir la prison pénitentiaire nationale, libérant ainsi plus de 3900 prisonniers sur 4000. Cette opération d’une ampleur sans précédent aggrava davantage la situation déjà précaire du pays, soulignant l’urgence de mesures efficaces pour combattre la criminalité endémique.

Malheureusement, les gouvernements successifs, après le départ de Laurent Lamothe, n’ont pas suivi ses stratégies visant à éliminer le cerveau du kidnapping en Haïti. Cette inaction a laissé un vide béant dans la lutte contre la criminalité, compromettant les efforts pour restaurer la stabilité dans le pays.

Clifford Brandt, kidnappeur

Dans ce climat de trouble et d’incertitude, Clifford Brandt semble avoir trouvé refuge dans le Quartier Général de « IZO 5 SECONDE », illustrant les liens troubles entre le monde politique et celui du crime organisé en Haïti. Ces alliances obscures soulèvent des questions sur les motivations derrière les accusations portées contre Lamothe et alimentent les théories du complot qui circulent dans le pays.

Il est de notoriété publique que les accusations portées contre Laurent Lamothe sont souvent motivées par des intérêts politiques et personnels, visant à le discréditer en raison de son engagement à éliminer la gangstérisation rampante dans le pays.

Laisser un commentaire

Copyright © Haiti Premier/ Port-au-Prince.Haiti ( Contact: haitipremier6@gmail.com ) All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Translate »