22 février 2024

En moins d’un an, 52 Haïtiens ont été empêchés d’entrer en République dominicaine

3 min read


Avec l’instruction ce dimanche au directeur général des migrations, Venancio Alcántara Valdez, d’interdire l’entrée dans le pays de 39 Haïtiens, « pour avoir impliqué une menace pour les intérêts institutionnels de la République dominicaine », il y a 52 ressortissants du pays voisin qui, en moins d’un an, se sont vu refuser l’entrée sur le

L’interdiction donnée par le président Luis Abinader est également réalisée quelques jours après qu’il ait parlé par téléphone avec le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, où ils ont tous deux convenu de « rendre des comptes à ceux qui cultivent la violence, la corruption et l’instabilité » dans ce pays.

Abinader et Traudeau ont tous deux accepté de sanctionner les groupes qui se consacrent au financement des bandes armées en Haïti.

Certains de ceux qui ont été interdits d’entrée ce dimanche ont également été sanctionnés par le Canada à la fin de l’année dernière. C’est le cas de deux anciens ministres haïtiens, Berto Dorcé et Liszt Quitel. Sur cette liste se trouvent des anciens ministres, des anciens chef du Sénat et d’autres politiciens.

En septembre 2022, le président Luis Abinader a publié le premier communiqué de ce type interdisant l’entrée dans le pays à l’ancien ministre haïtien, Claude Joseph, et à 12 autres dirigeants de cette nation.

Ces leaders de gangs sont Jimmy Cherizier alias Barbecue ; Innocent Vitel’Homme, connu sous le nom de Vitelom – Gang Vitelom (Torcelle) ; Destina Renel alias Ti Lapli – Gang Grand Ravine ; Wilson Joseph connu sous le nom de Lanmo San Jou, du groupe 400 Mawozo.

Outre Claudy Celestin connu sous le nom de Chen Mechan- Gang Chen Mechan (Carrefour-Tabarre) ; Alexandre Ezechiel, alias Ze – Baz Pilat ; Kempes Sanon Baz BelAir ; Chery Christ-Roi, connu sous le nom de Chris-La ; Félix Monel alias Mikano – Baz Waff Jeremie ; Jean

Ce dimanche, le président dominicain a élevé à un plus grand nombre les Haïtiens qui sont interdits d’entrer en République dominicaine.

Dans le groupe se trouvent Youri Latortue ; Gracia Delva, Liszt Quitel, Rodolphe Jaar, Bredy Charlot, Kesner Normil, Evans Paul, Assad Volcy, Jean Tholbert Alexis, Victor Prophane, Laurent Salvador Lamothe, Richard Lenine Hervé Fourcand, Rony Celestin, Gary Bodeau, Espérance

Berto Dorcé, Antonio Cheramy (a) Don Kato, Steve Khawly, Frantz Cole, Jean Mardoché Vil, Fritz Désiré, Dieuné Day, Romel Bell, Wakin Pierre, Jhonson André (a) Izo, Manuel Saloman (a) Manno, Joselito Petit-Homme (a) Ti Makak, Carlo Petit

Ce mandat est pris en vertu de l’article 128 de la Constitution, qui lui permet d’interdire l’entrée d’étrangers sur le territoire national lorsque cela est approprié dans l’intérêt public.

La loi 285-04, générale sur les migrations et son règlement d’application, permet également d’empêcher l’entrée dans le pays des étrangers qui ont un casier judiciaire ou qui, de l’avis des autorités compétentes, constituent une sorte de menace contre la sécurité nationale et les intérêts de la République dominicaine.

Laisser un commentaire

Copyright © Haiti Premier/ Port-au-Prince.Haiti ( Contact: haitipremier6@gmail.com ) All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Translate »