22 février 2024

Me. Elder Guillaume : Un Pilier de Réforme pour la Justice Haïtienne

3 min read

Depuis sa nomination à la tête du Parquet près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me. Elder Guillaume s’est imposé comme un pilier de réforme dans le système judiciaire haïtien. Avec détermination et une vision claire, il a entrepris des actions audacieuses pour combattre les problèmes profondément enracinés et redonner confiance aux citoyens dans le fonctionnement de l’appareil judiciaire.

L’une des réalisations majeures de Me. Elder Guillaume a été la mise en place de mesures visant à améliorer l’efficacité et l’organisation du bureau du Commissaire du Gouvernement et de son Secrétariat. Ces réaménagements ont permis d’optimiser les flux de travail, de renforcer la coordination entre les différentes parties prenantes et d’améliorer la gestion des dossiers. Cette initiative a considérablement contribué à accélérer le traitement des affaires et à réduire les retards qui ont longtemps entravé le système judiciaire.

En parallèle, Me. Elder Guillaume a accordé une importance primordiale à la sécurité du Parquet. Conscient des défis sécuritaires auxquels les magistrats sont confrontés dans l’exercice de leurs fonctions, il a pris des mesures concrètes pour renforcer la protection des membres du Parquet. Cela a créé un environnement de travail plus sûr et plus propice à l’accomplissement de leurs tâches, permettant ainsi aux magistrats de se concentrer pleinement sur la poursuite de la justice.

Un autre domaine sur lequel Me. Elder Guillaume s’est concentré est la reprise des audiences correctionnelles. Conscient de l’importance de ces audiences dans le système judiciaire, il a travaillé sans relâche pour assurer leur bon déroulement. Grâce à ses efforts, pas moins de 24 sièges correctionnels ont été réalisés, offrant ainsi la possibilité de traiter un plus grand nombre d’affaires et de réduire le temps d’attente pour les procès.

Les résultats parlent d’eux-mêmes : pendant son mandat d’un mois seulement, 48 dossiers ont été entendus, conduisant à la condamnation de 51 personnes.

Cependant, Me. Elder Guillaume ne se limite pas à la seule sanction des coupables. Il a également pris en compte la réinsertion sociale des individus, ce qui s’est traduit par la libération de 68 personnes. Parmi elles, 42 ont été libérées lors des audiences correctionnelles, tandis que 16 ont bénéficié de visites réalisées dans les Commissariats. Cette approche équilibrée de la justice démontre une volonté de réhabilitation et de réintégration des individus dans la société.

En plus de ces actions immédiates, Me. Elder Guillaume a fait preuve de vision en créant une commission spéciale chargée de reconstituer les dossiers vandalisés au bicentenaire. Cette initiative est essentielle pour rétablir l’intégrité et la crédibilité du système judiciaire, tout en garantissant que les affaires soient traitées avec diligence et rigueur.

Me. Elder Guillaume a clairement indiqué que ces réalisations ne représentent que le début de sa mission de réforme. Son objectif est de redorer le blason d’un appareil judiciaire longtemps considéré comme dysfonctionnel. Il reconnaît que des défis subsistent et que des actions supplémentaires sont nécessaires pour parvenir à une justice véritablement équitable et efficace.

Parmi les prochaines étapes de sa feuille de route, Me. Elder Guillaume prévoit de renforcer davantage la formation et le développement professionnel des magistrats et du personnel du Parquet. Il considère que l’acquisition de compétences spécialisées et la mise à jour des connaissances juridiques sont essentielles pour améliorer la qualité des enquêtes, des poursuites et des jugements.

Laisser un commentaire

Copyright © Haiti Premier/ Port-au-Prince.Haiti ( Contact: haitipremier6@gmail.com ) All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Translate »