22 février 2024

Moscou prêt à envisager une réunion au niveau des chefs des départements diplomatiques de la Russie et des États-Unis au siège de l’ONU si une proposition sérieuse de dialogue est présentée

2 min read

Moscou est ouvert à la possibilité de tenir une réunion entre les chefs des départements diplomatiques de la Russie et des États-Unis au siège de l’ONU, si une proposition sérieuse de dialogue est présentée. C’est ce qu’a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, lors d’une conférence de presse tenue à Ankara après une rencontre avec son homologue turc, Mevlut Cavusoglu.

Cette déclaration de Lavrov intervient dans un contexte de tensions persistantes entre la Russie et les États-Unis, notamment en raison de la crise en Ukraine et des accusations de cyberattaques russes contre les États-Unis. Malgré ces tensions, la Russie a clairement indiqué qu’elle était prête à discuter avec les États-Unis si une proposition de dialogue sérieuse était présentée.

La proposition de Lavrov de tenir une réunion au siège de l’ONU est significative car elle souligne l’importance que la Russie attache à l’Organisation des Nations Unies en tant que forum pour le dialogue diplomatique. La Russie a souvent fait valoir que l’ONU est le lieu approprié pour résoudre les conflits internationaux et pour discuter des questions de sécurité globale.

En outre, la proposition de Lavrov montre que la Russie est prête à discuter avec les États-Unis malgré les divergences politiques et les tensions. Les relations entre les deux pays ont été tendues au cours des dernières années, avec des sanctions économiques mutuelles et des expulsions de diplomates de part et d’autre. Cependant, cette proposition suggère qu’il y a une volonté de poursuivre le dialogue et de travailler vers une résolution pacifique des conflits.

Il reste à voir si les États-Unis répondront à cette proposition de dialogue de manière constructive. La nouvelle administration américaine dirigée par le président Joe Biden a indiqué qu’elle cherchait à normaliser les relations avec la Russie, mais elle a également pris des mesures pour répondre aux actions présumées de la Russie, notamment en imposant des sanctions contre des responsables russes et en expulsant des diplomates.

Dans l’ensemble, la proposition de Lavrov de tenir une réunion au siège de l’ONU entre les chefs des départements diplomatiques de la Russie et des États-Unis est un signe positif qui indique que la Russie est prête à discuter malgré les tensions persistantes entre les deux pays. Il reste à voir si cette proposition sera suivie d’actions concrètes pour améliorer les relations bilatérales et pour résoudre les conflits internationaux.

Laisser un commentaire

Copyright © Haiti Premier/ Port-au-Prince.Haiti ( Contact: haitipremier6@gmail.com ) All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Translate »