13 juin 2024

Une mannequin dépense 146.000 euros pour allonger ses jambes et dévoile le résultat final sur Instagram

5 min read

En lingerie, les mains sur les hanches, Theresia Fischer pose fièrement face à l’objectif. Des cicatrices marquent sa peau sous ses genoux, autour de ses tibias et de ses chevilles. Le topallemand n’a pas été victime d’un accident, mais a eu recours à une chirurgie esthétique pour allonger ses jambes et ainsi gagner quelques centimètres. Le mois dernier, elle a dévoilé à ses 146.000 abonnés sur Instagram l’aboutissement de ce processus entamé en 2016.

«8,5 cm + 5,5 cm = 14 cm ! Un an depuis l’allongement de ma deuxième jambe. Une année de force, d’énergie et d’endurance. Une année sans talons hauts. Une année qui a changé toute ma vie», écrit-elle en légende de sa photo devenue virale, postée sur son compte personnel le 28 mars 2023. Le rendu du cliché est d’autant plus spectaculaire puisqu’elle a choisi de porter des escarpins très hauts pour souligner ses jambes fuselées.

Victime de harcèlement

«Je n’ai plus de douleur. La deuxième photo montre l’état de la jambe inférieure après la fin de l’extension, le 12 juillet 2022. Mes jambes font maintenant 116 centimètres de long. Aujourd’hui, tout est complètement ossifié à nouveau !», poursuit-elle dans son message. Avant d’ajouter : «Je suis de nouveau en superforme je peux tout faire (sport, etc…) et je me sens enfin bien dans mon corps à nouveau.»

Theresia Fischer

En 2019, Theresia Fischer évoquait son complexe douloureux lors de sa participation à l’émission Germany’s Next Top Model, l’édition allemande du concours de mannequin qui l’a révélé au grand public. Victime de «harcèlement» au sujet de sa taille originelle de 1,70 cm, jugée trop petite par ses détracteurs, l’influenceuse avait déjà cédé à l’époque à ces injonctions et s’était fait rallonger les jambes de 8,5 centimètres. Aujourd’hui, grâce à cette dernière opération, elle dit mesurer 1,84 mètre et affiche désormais fièrement sa silhouette sur les réseaux sociaux, satisfaite du résultat.

En vidéo : victime de «bodyshaming» sur les réseaux sociaux, Selena Gomez répond aux critiques sur son poids

Une lourde chirurgie

Si le top explique avoir eu recours à cette intervention à des fins esthétiques, dans les faits, cette chirurgie est surtout indiquée aux personnes ayant des inégalités osseuses importantes des membres supérieurs ou inférieurs ou aux enfants souffrant de trouble de la croissance. En pratique, ladite chirurgie consiste à scier l’os du fémur en deux pour y implanter des tiges télescopiques des deux côtés. Ces dernières sont ensuite rallongées progressivement, millimètre par millimètre, jusqu’à ce que l’os se reforme naturellement.

Cette intervention lourde n’est pas sans conséquences et peut engendrer d’éventuelles complications. Theresia Fischer peut d’ailleurs en témoigner puisque sa deuxième extension de ses jambes en 2022 a entraîné deux infections osseuses. Plus concrètement, un foyer de pus s’est formé sous sa peau et a nécessité une nouvelle opération. «Heureusement, le pus n’était pas encore sur la vis, mais pour plus de sécurité, une vis a été retirée, remplacée, une nouvelle vis vissée, puis tout a été recousu», racontait-elle en janvier dernier dans l’édition suisse du journal 20 Minutespeu de temps après son passage sur la table d’opération.

À lire aussi«C’est devenu une obsession» : les ravages de la chirurgie esthétique chez les 18-34 ans

Outre les complications, l’intervention représente aussi un investissement financier colossal. Aux deux opérations principales facturées 112.000 euros s’ajoutent «14.000 euros pour deux ablations des ongles, 12.500 euros pour la kinésithérapie, 4.500 euros pour l’ostéopathie et 3.000 euros pour les médicaments», rapporte le journal allemand Bild, qui s’est entretenu avec elle mercredi 3 mai 2023. Soit un coût total de 146 000 euros payés de sa poche, avec ses «honoraires de mannequin», précise-t-elle à nos confrères.

Réactions virulentes

À force d’afficher constamment ses nouvelles jambes en photos sur Instagram et de justifier sa décision par diverses raisons à chaque nouveau post (tantôt la pression de son ex-compagnon, tantôt une volonté d’en tirer une meilleure vie sexuelle), Theresa Fischer s’est attiré les soupçons et les critiques de la part de plusieurs abonnés. «Bizarre… Lors de vos débuts dans Germany’s Next Top Model, vous avez expliqué en long et en large que vous aviez allongé vos jambes parce que vous étiez harcelée. (…) Maintenant, après une deuxième extension, c’est votre ex le déclencheur», commente un internaute. «Les cuisses sont aussi grosses que les mollets. Ça n’a pas l’air naturel, ça semble très bizarre et inapproprié par rapport au haut du corps», ajoute un autre. Les commentaires virulents se déchaînent sur son compte et n’en finissent pas. «J’espère vraiment qu’aucune jeune fille ne vous admirera avec votre opération. Un avertissement fort devrait être lancé contre cela !», peut-on encore lire sur sa page. «Tout cet argent aurait été mieux dépensé en thérapie», conclut un autre.

Certains même ont dénoncé l’approbation des chirurgiens qui réalisent ici ce genre d’opération à visée purement esthétique. «Le fait que les médecins fassent cela sans raison médicale me choque», souligne un internaute. «Des jambes saines qui se font mutiler, cela ne devrait pas être permis», s’insurge un autre. Ou encore : «les chirurgiens qui font ça devraient être interdits d’exercice».

Ces célébrités qui ont assuré leur corps (ou au moins une partie)

Laisser un commentaire

Copyright © Haiti Premier/ Port-au-Prince.Haiti ( Contact: haitipremier6@gmail.com ) All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Translate »