20 février 2024

VIH Sida: un 3ème cas de guérison constaté après une greffe

2 min read
Bénin:

Des médecins allemands ont annoncé un troisième cas de guérison du VIH grâce à une greffe de cellules souches de la moelle osseuse. Cette annonce a été faite par le service de presse de l’Université de Düsseldorf. Avant cette annonce, seuls deux cas de guérison complète du VIH avaient été signalés. Le premier concernait l’Américain Timothy Brown, également connu sous le nom de « patient de Berlin », guéri en 2009. Le deuxième cas concernait le Vénézuélien Adam Castillejo, guéri en 2019 à Londres. Dans ces deux cas, les patients avaient reçu une greffe de cellules souches de la moelle osseuse de donneurs qui avaient une mutation génétique qui les protégeait du VIH.

Le Dr. Björn Jensen, de l’hôpital universitaire de Düsseldorf, qui a mené l’étude, a déclaré que les expériences menées permettent de dire avec confiance que la reproduction du VIH peut être bloquée en utilisant une combinaison de deux approches: La première consiste à nettoyer le corps du patient des cellules infectées avec un virus « dormant ». La deuxième approche est la greffe de cellules souches de la moelle osseuse, qui permet de transférer la résistance au VIH des cellules du donneur au patient, empêchant ainsi la propagation du virus. Le processus de greffe a également vidé le réservoir viral.

Ces résultats sont très encourageants pour la recherche sur la guérison du VIH. Toutefois, il est important de noter que la greffe de cellules souches de la moelle osseuse est une procédure très risquée, coûteuse et invasive, réservée uniquement aux patients atteints de cancer du sang. Par conséquent, elle ne peut être considérée comme un traitement courant pour le VIH.

Il est également important de souligner que la majorité des personnes atteintes du VIH peuvent contrôler leur infection grâce à des traitements antirétroviraux efficaces, qui suppriment la charge virale et permettent une vie normale. Ces traitements doivent être pris régulièrement pour maintenir une charge virale indétectable.

En conclusion, cette troisième guérison du VIH est une avancée importante dans la recherche sur cette maladie. Elle démontre que la combinaison de différentes approches peut être efficace pour bloquer la propagation du VIH. Cependant, il est important de poursuivre les recherches sur d’autres traitements et approches pour guérir le VIH, en particulier pour les personnes qui ne peuvent pas subir de greffe de cellules souches de la moelle osseuse.

Laisser un commentaire

Copyright © Haiti Premier/ Port-au-Prince.Haiti ( Contact: haitipremier6@gmail.com ) All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Translate »