20 février 2024

Donald Trump dénonce son inculpation comme une « insulte à la nation »

2 min read

Après sa comparution devant la justice, l’ancien président américain a prononcé un discours devant ses partisans depuis sa résidence en Floride.

L’ex-chef d’État américain avait promis de prendre la parole, quelques heures après sa comparution devant la justice new-yorkaise, mardi 4 avril. Inculpé notamment pour « falsifications de documents comptables », Donald Trump a attendu son retour dans sa résidence en Floride pour s’adresser à ses partisans. « Je n’aurais jamais imaginé cela possible en Amérique », s’est-il exclamé mardi soir.

« Le seul délit que j’ai commis, c’est d’avoir défendu sans peur notre pays face à ceux qui cherchent à le détruire », a déclaré l’ancien président américain, dénonçant une « insulte »aux États-Unis, devant ses partisans, qui arboraient des cravates « pas de crime » et des chapeaux « Trump 2024 ».

Libre sans contrôle judiciaire

Quelques heures plus tôt à Manhattan, l’ancien président républicain de 76 ans a plaidé non coupable de falsifications de documents comptables lors d’une audience pénale qui a réveillé les passions dans le pays. Reparti libre sans contrôle judiciaire, M. Trump va tout tenter pour éviter l’épreuve d’un procès en janvier 2024, seulement quelques mois avant l’élection présidentielle à laquelle il est candidat.

Laisser un commentaire

Copyright © Haiti Premier/ Port-au-Prince.Haiti ( Contact: haitipremier6@gmail.com ) All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Translate »