18 juillet 2024

Le président colombien se sent coresponsable de la situation en Haïti et veut aider à établir une voie démocratique

1 min read


Le président colombien, Gustavo Petro, a déclaré lors du XXVIII Sommet ibéro-américain qu’il se sentait coresponsable de la situation de déstabilisation en Haïti, étant donné que la mort de son président, Jovenel Moïse, impliquait des mercenaires colombiens.

Gustavo Petro

Il a exprimé sa volonté d’aider le gouvernement haïtien et les différents acteurs impliqués à établir une voie démocratique. Petro a souligné que la solution pour Haïti ne se résume pas seulement à une intervention anti-gang, mais qu’il était nécessaire d’analyser les contextes, y compris le contexte américain.

Il a affirmé que c’était d’abord au peuple haïtien de résoudre sa propre crise, mais qu’il était nécessaire d’apporter une aide démocratique, et non une aide basée sur des fusibles.

Laisser un commentaire

Copyright © Haiti Premier/ Port-au-Prince.Haiti ( Contact: haitipremier6@gmail.com ) All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Translate »