22 février 2024

Ariel Henry et Jean Victor Généus : Des actions controversées face aux sanctions étrangères en Haïti

3 min read

Les récentes actions du Premier ministre Ariel Henry et du ministre des Affaires étrangères Jean Victor Généus soulèvent des interrogations et suscitent des critiques quant à leur soutien aux sanctions imposées par les États-Unis et le Canada contre des personnalités politiques et économiques en Haïti. Alors que ces sanctions sont présentées comme une mesure visant à lutter contre la corruption et l’impunité, il est nécessaire d’examiner de manière critique les implications et les motivations de ces actions.

Ambassadeur de France en Haïti Fabrice Mauriès et le PM Ariel Henry

Des choix discutables :

En approuvant les sanctions étrangères, Ariel Henry et Jean Victor Généus semblent adopter une position qui remet en question la souveraineté et l’indépendance d’Haïti. En se rangeant du côté des dirigeants étrangers, ils semblent ignorer les principes fondamentaux de la politique étrangère et les intérêts nationaux de leur propre pays. Ce faisant, ils affaiblissent la crédibilité et l’autonomie de l’État haïtien.

Ambassadeur du Canada sebastien Carrière et le ministre des affaires étrangères haitien Jean Victor Généus

Une justice haïtienne discréditée :

Le soutien sans réserve d’Ariel Henry et Jean Victor Généus aux sanctions étrangères soulève des inquiétudes quant à l’indépendance de la justice haïtienne. En se basant sur des décisions prises par d’autres nations, ils semblent renier la capacité du système judiciaire haïtien à traiter efficacement les problèmes de corruption et d’impunité. Cette attitude affaiblit la confiance envers les institutions haïtiennes et nuit à l’édification d’un État de droit solide. À LIRE https://www.noovo.info/nouvelle/le-canada-doit-avoir-une-nouvelle-approche-dintervention-en-haiti-dit-trudeau.html

Des conséquences économiques préoccupantes :

Les sanctions imposées par les États-Unis et le Canada ont également des conséquences économiques pour Haïti. En soutenant ces mesures, Ariel Henry et Jean Victor Généus semblent négliger les effets néfastes sur l’économie déjà fragilisée du pays. Les sanctions peuvent entraîner une détérioration des conditions de vie de la population haïtienne et aggraver les inégalités sociales, sans pour autant garantir une amélioration réelle de la situation.

Les actions d’Ariel Henry et Jean Victor Généus en soutenant les sanctions étrangères en Haïti suscitent de vives critiques et remettent en question leur rôle en tant que défenseurs des intérêts nationaux. Leur choix de se ranger aux côtés des puissances étrangères soulève des doutes quant à leur engagement envers la souveraineté et l’indépendance du pays. Il est essentiel de remettre en question ces actions et de s’assurer que les décisions prises par les dirigeants haïtiens sont réellement dans l’intérêt du peuple haïtien et du pays dans son ensemble.

Laisser un commentaire

Copyright © Haiti Premier/ Port-au-Prince.Haiti ( Contact: haitipremier6@gmail.com ) All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Translate »