13 juin 2024

Reginald Boulos et Dimitri Vorbe : La diaspora haïtienne appelle à la révocation de leur résidence aux États-Unis, suite à des accusations de corruption et de complicité dans l’assassinat de Jovenel Moïse

2 min read

Dans une lettre adressée au Bureau de l’Immigration des États-Unis (USCIS), un organisme de la diaspora haïtienne aux États-Unis a vigoureusement demandé la révocation de la résidence de Reginald Boulos et Dimitri Vorbe, deux personnalités haïtiennes, suite à des accusations de corruption liées aux fonds Petrocaribe et de complicité dans l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse.

Les allégations pesant sur Boulos et Vorbe ont suscité une grande inquiétude au sein de la diaspora haïtienne. Selon les informations disponibles, ils sont impliqués dans des activités présumées de détournement des fonds Petrocaribe en Haïti, une affaire de corruption qui a profondément choqué et indigné la population haïtienne. En outre, ils sont suspectés d’avoir joué un rôle dans l’assassinat tragique de Moïse, un événement qui a bouleversé le pays en juillet 2021.

La diaspora haïtienne exhorte l’USCIS à prendre ces allégations au sérieux et à mener une enquête approfondie pour déterminer la vérité. Elle estime que maintenir la résidence de Boulos et Vorbe aux États-Unis, malgré les graves accusations portées à leur encontre, serait contraire aux valeurs de justice et d’intégrité que le pays défend.

Les demandes de révocation de résidence de personnalités étrangères accusées de corruption et d’actes répréhensibles sont de plus en plus fréquentes, soulignant ainsi l’importance de l’intégrité du système d’immigration. La diaspora haïtienne appelle à une coopération internationale pour lutter contre la corruption et garantir que les individus responsables de tels actes soient tenus pour responsables, où qu’ils se trouvent.

L’USCIS n’a pas encore répondu publiquement à cette demande spécifique de la diaspora haïtienne, mais il est attendu qu’elle examine soigneusement les preuves présentées et prenne les mesures appropriées en réponse à ces accusations graves.

La diaspora haïtienne reste vigilante quant à l’évolution de cette affaire et espère que l’USCIS agira avec diligence et en accord avec les principes de justice et d’intégrité. La révocation de la résidence de Boulos et Vorbe, si les accusations sont confirmées, enverrait un message clair sur la volonté des États-Unis de ne pas tolérer la corruption et de promouvoir la responsabilité dans le système d’immigration.

La diaspora haïtienne continuera de suivre cette affaire de près, dans l’espoir que la justice soit rendue et que les responsables de ces actes soient tenus pour responsables, quel que soit leur lieu de résidence.

Laisser un commentaire

Copyright © Haiti Premier/ Port-au-Prince.Haiti ( Contact: haitipremier6@gmail.com ) All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Translate »