13 juin 2024

Laurent Lamothe : Une désignation du Département d’État américain basée sur des rumeurs politiques

3 min read

L’ancien Premier ministre d’Haïti rejette vigoureusement les accusations de corruption et se bat pour rétablir son honneur et sa famille

Le premier ministre d’Haïti à l’époque, Laurent Lamothe, parle des nombreux défis auxquels son pays est confronté à sa résidence le mercredi 8 janvier 2014. Patrick Farrell, membre du personnel du Miami Herald, en est l’auteur.

Laurent Lamothe, ancien Premier ministre d’Haïti, a récemment rejeté avec vigueur la désignation du Département d’État américain le concernant pour son prétendu rôle dans une corruption importante. Dans une déclaration, M. Lamothe a affirmé que cette décision reposait non pas sur des preuves factuelles, mais sur des rumeurs recyclées datant de son mandat en tant que Premier ministre de 2012 à 2014. Selon lui, le rapport du Département d’État au Congrès américain en novembre 2022 n’a identifié aucune disparition spécifique de fonds dans le cadre du programme PetroCaribe.

Il est clair que cette nouvelle sanction imposée à M. Lamothe répond simplement aux souhaits de ses adversaires politiques de longue date en Haïti, comme le reconnaît le rapport lui-même. Pendant son mandat de Premier ministre, ces opposants ont tenté de saper sa capacité à gouverner en provoquant des troubles civils et des manifestations violentes contre le gouvernement.

Malheureusement, leur désir insatiable de discréditer M. Lamothe ne s’est pas estompé après sa démission de son poste de Premier ministre. Au contraire, il s’est intensifié et a conduit à un rapport douteux et politiquement motivé sur PetroCaribe, que le Département d’État américain a utilisé de manière négligente pour cibler M. Lamothe.

Au cours des neuf dernières années, cinq audits indépendants réalisés par la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (CSCCA) d’Haïti, l’Unité de lutte contre la corruption (ULCC) et le gouvernement vénézuélien (PDV CARIBE) ont minutieusement examiné la gestion financière de M. Lamothe et n’ont conclu à aucun acte répréhensible de sa part.

Il convient également de souligner que M. Lamothe est un membre exemplaire de la communauté de Miami depuis ses années universitaires, contribuant à l’économie locale grâce à ses entreprises et à la création d’emplois. La Floride du Sud est également le foyer de ses deux filles. En citant l’inéligibilité générale de M. Lamothe à entrer aux États-Unis, la désignation du Département d’État ne fait que séparer une famille et priver un père des moments transformateurs de la vie de ses filles adolescentes.

Face à cette situation, M. Lamothe est déterminé à utiliser tous les moyens légaux à sa disposition pour contester la désignation du Département d’État, afin de rétablir son honneur, de défendre la vérité et, surtout, de retrouver sa famille. Sa détermination à poursuivre cette voie témoigne de son engagement inébranlable envers la justice et la défense de son nom.

Il est important de noter que M. Lamothe a été soumis à des allégations infondées et politiquement motivées qui ont terni sa réputation. Il mérite d’être traité équitablement et de voir sa situation examinée sur la base de preuves factuelles solides.

Laisser un commentaire

Copyright © Haiti Premier/ Port-au-Prince.Haiti ( Contact: haitipremier6@gmail.com ) All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Translate »