18 juillet 2024

Des motards russes pro-Poutine entament un rallye « patriotique » vers Berlin

3 min read

Des centaines de motards russes du club « Loups de la nuit », fidèles au Kremlin, se sont rassemblés samedi à Moscou pour le départ d’un rallye « patriotique » qui doit passer par l’Est de l’Ukraine et s’achever en Allemagne.

La colonne de motards avec à sa tête Alexandre Zaldastanov, surnommé « Le chirurgien », 60 ans, chef et fondateur du club, est partie du « Bike-centre », résidence des « Loups de la Nuit » dans le sud-est de Moscou.

« La guerre n’arrêtera pas le printemps! C’est le message principal de la fête d’aujourd’hui », a souligné M. Zaldastanov, interrogé par l’AFP, avant le lancement du rallye.

« Malgré toutes les difficultés auxquelles est confrontée la Russie, notre aspiration à la victoire est éternelle », a-t-il assuré, ajoutant qu’il faut tout faire pour « rapprocher la victoire » de l’armée russe en Ukraine.

Plusieurs participants au rallye brandissaient des drapeaux russes et soviétiques. Certains ont collé sur leurs motos la lettre « Z », symbole de « l’opération militaire spéciale russe » en Ukraine déclenchée en février 2022.

Baptisé « Les routes des la victoire », le rallye a repris le slogan traditionnel de l’offensive russe en Ukraine : « Nous ne laissons pas tomber les nôtres ».

Selon les organisateurs, les motards doivent passer le 1er mai par la ville de Volgograd, ex-Stalingrad, sur la Volga, théâtre de la bataille sanglante entre les troupes soviétiques et allemandes nazis en 1942-1943 qui a marqué le tournant de la Seconde Guerre mondiale vers la victoire de l’URSS et de ses alliés. 

Ils vont poursuivre leur route jusqu’à la région de Donetsk, dans le Donbass, théâtre de violents combats dans l’Est ukrainien, où ils comptent distribuer de l’aide humanitaire aux civils et aux soldats russes.

« Les habitants du Donbass et nous, nous sommes le même peuple », a dit à l’AFP Artiom, ouvrier de 34 ans, avant de prendre le départ.

« Nous devons soutenir les nôtres où qu’ils se trouvent », a estimé pour sa part Alexeï, un motard de 50 ans, venu spécialement de Minsk (capitale du Bélarus, à plus de 700 km de Moscou) pour participer au rallye.

Irina Ermolina, 45 ans, infirmière, raconte que les « Loups de la nuit » acheminent régulièrement l’aide humanitaire dans les régions de Lougansk et Donetsk, dans l’Est de l’Ukraine, aux civils et aux soldats russes blessés.

Après avoir fait un circuit dans la capitale, les participants sont revenus au « Bike-centre » pour un concert avec des groupes de rock « patriotiques ». 

« Applaudissons tous ceux qui défendent aujourd’hui notre Patrie », clame sur scène l’un des musiciens devant une foule en blousons de cuir, casques posés sur les tables près de verres de bière.

« C’est la terre russe, c’est ma Patrie ! », chante l’un des groupes, repris en cœur par le public. 

L’un des participants dit cependant ne pas approuver les slogans « patriotiques » de la fête. « Je n’aime rien de ce qui est lié à l’offensive », dit cet homme de 40 ans, qui refuse de donner son nom.

Les organisateurs prévoient d’achever leur rallye le 9 mai à Berlin.

Alexandre Zaldastanov, qui affirme être un « ami » du président russe Vladimir Poutine, est sous sanctions occidentales pour son soutien à l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014 et à l’offensive russe en Ukraine.

En mai 2015, il avait déjà été interdit d’entrer en Pologne, alors qu’il voulait organiser « un moto-rallye de la victoire » à travers l’Europe. L’interdiction ava

Laisser un commentaire

Copyright © Haiti Premier/ Port-au-Prince.Haiti ( Contact: haitipremier6@gmail.com ) All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Translate »