13 juin 2024

Elon Musk prévoit d’implanter des puces cérébrales dès 2023 pour traiter les maladies neurologiques

2 min read

Neuralink, la société d’Elon Musk, obtient l’autorisation pour tester des implants neuronaux sur des humains et ouvre la voie à une interaction directe entre le cerveau et l’intelligence artificielle.

Elon Musk, le fondateur de Neuralink, a récemment obtenu l’approbation des autorités américaines pour réaliser des tests sur des implants cérébraux chez l’humain. Il a l’intention de mettre en place cette technologie dès 2023, avec pour objectif initial de l’appliquer dans le domaine médical.

Musk, également PDG de Tesla, a annoncé son intention de doter le premier humain d’implants neuronaux fabriqués par Neuralink. Grâce à l’autorisation des autorités sanitaires américaines, des essais pourront être effectués sur des individus aux États-Unis.

Dans un premier temps, cette initiative vise à implanter des puces dans le cerveau humain afin d’établir une communication directe entre le cerveau et un ordinateur. L’objectif à moyen terme est d’aider les personnes paralysées, celles qui souffrent de lésions de la moelle épinière ou de maladies neurologiques comme la maladie de Parkinson.

Cependant, à plus long terme, cette avancée pourrait donner lieu à une relation symbiotique entre les êtres humains et l’intelligence artificielle, ce qui brouillerait les frontières entre la pensée humaine et l’informatique. Cette perspective suscite même des craintes parmi certaines figures de l’IA. Le 17 mai, Sam Altman, créateur du robot conversationnel ChatGPT, a alerté le Congrès des États-Unis sur les « risques séri… »

Laisser un commentaire

Copyright © Haiti Premier/ Port-au-Prince.Haiti ( Contact: haitipremier6@gmail.com ) All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Translate »