22 février 2024

Salim Succar dépose une plainte pour conflit d’intérêt contre l’Ambassadeur Sébastien Carrière au Parlement canadien

2 min read
Selon Succar, l'influence de Delphine Gardère sur les décisions de l'Ambassadeur Carrière aurait conduit à une manipulation des politiques étrangères canadiennes à l'égard d'Haïti, en mettant en danger les relations diplomatiques entre les deux pays. Il affirme que les sanctions imposées manquent de fondement et reposent sur des motivations personnelles plutôt que sur des preuves tangibles.

Le célèbre avocat haïtien Salim Succar a déposé une plainte auprès du Comité d’éthique parlementaire du Canada, contre l’Ambassadeur Sébastien Carrière. Cette plainte, déposée ce vendredi 12 mai 2023, concerne les récentes sanctions imposées par le gouvernement canadien à l’encontre de personnalités politiques et économiques haïtiennes.

Salim Succar, connu pour son engagement en faveur des droits de l’homme et de la justice en Haïti, a déclaré dans sa plainte que l’Ambassadeur Sébastien Carrière était en situation de conflit d’intérêts en raison de sa relation personnelle avec Delphine Gardère, Présidente-Directrice générale des rhums Barbancourt et l’une des personnalités visées par les sanctions.

Selon Succar, l’influence de Delphine Gardère sur les décisions de l’Ambassadeur Carrière aurait conduit à une manipulation des politiques étrangères canadiennes à l’égard d’Haïti, en mettant en danger les relations diplomatiques entre les deux pays. Il affirme que les sanctions imposées manquent de fondement et reposent sur des motivations personnelles plutôt que sur des preuves tangibles.

La plainte de Salim Succar demande une enquête approfondie sur les actions de l’Ambassadeur Carrière, soulignant la nécessité de garantir l’impartialité et l’intégrité du processus décisionnel dans les relations internationales. Il exhorte le Comité d’éthique parlementaire à prendre des mesures appropriées pour prévenir de tels conflits d’intérêts à l’avenir et pour rétablir la confiance dans la diplomatie canadienne.

Amb. S.Carrière, Delphine Gardère et Salim Succar

Cette plainte soulève des questions importantes quant à la transparence et à l’objectivité des décisions prises par les représentants diplomatiques canadiens. Elle met également en évidence l’importance d’un examen attentif des relations personnelles et des intérêts privés des diplomates afin d’éviter toute influence indue sur les décisions politiques.

Le Comité d’éthique parlementaire du Canada étudiera désormais la plainte déposée par Salim Succar et mènera une enquête approfondie pour évaluer les allégations de conflit d’intérêts à l’encontre de l’Ambassadeur Sébastien Carrière. Les résultats de cette enquête auront des implications significatives pour la réputation du Canada en matière de diplomatie et de respect des normes éthiques dans les affaires internationales.

Laisser un commentaire

Copyright © Haiti Premier/ Port-au-Prince.Haiti ( Contact: haitipremier6@gmail.com ) All rights reserved. | Newsphere by AF themes.
Translate »